Escapade à Bidart

Destination le pays Basque oui mais où ?
Chaque année durant la période estivale une foule de surfer amateurs ou professionnels débarquent à Biarritz direction la célèbre côte des Basques. Il y a aussi le tout Paris qui descend à St Jean de Luz. Et si un petit havre de paix existait entre les deux ? Bidart c’est un petit village typique qui semble échapper aux hordes des touristes. Un centre historique, six plages de sable fin, des animations locales, des restaurants tous plus goûteux les uns que les autres… retour sur une semaine de belles découvertes au sein de ce petit paradis. 

  • Séjourner 

Itsas Mendia

Prenez un lieu idéalement situé, entre mer et montagne exactement, ajoutez y une touche design, un accueil des plus chaleureux et vous obtiendrez «Itsas Mendia ». Cet Hôtel, l’un des premiers de référence à Bidart il y a maintenant un siècle, a fait l’objet d’importantes rénovations par la propriétaire et héritière des lieux, Maïder Etchayde, qui a su sublimer l’endroit tout en lui conservant son identité.
Le + : prendre son petit déjeuner sur la terrasse ombragée en admirant la vue apaisante des montagnes, ou encore se délasser dans la piscine après une journée bien remplie.

  • Se dépenser 

Découvrir la côte avec le sentier du Littoral

Bidart est le point de départ de ce sentier, long de 25 km, s’achèvant sur la plage d‘Hendaye.
Pour la première partie, de Bidart à St Jean de Luz, c’est parti pour 13,3 km soit environ 3h30 de marche, entre chemins le long des falaises, plages, criques sauvages et petites routes.
Ne pas manquer : La chapelle Ste-Madeleine avec la vue sur la côte et la plage du Centre à Bidart ; les plages de Cenitz et de Lafitenia à Guéthary et enfin la pointe Ste-Barbe avec son point de vue sur la baie de St-Jean-de-Luz.
Le + : les nombreuses tables d’orientation permettant d’analyser les lieux et de faire des petites pauses enrichissantes.

Apprendre à bien glisser

C’est l’histoire de deux passionnés de surf, Thomas et David –l’un champion côte Basque 2012, l’autre vice champion de France- qui décident d’ouvrir leur école de surf en mars 2015. Résultat ? Parfaite adéquation entre pédagogie, expertise et bonne ambiance. En effet la devise ici c’est avant tout de s’amuser et de glisser tout simplement ! Avec ces ingrédients réunis on a comme une furieuse envie de retourner à l’école…
Idéal pour ceux qui débutent mais aussi pour tous ceux qui veulent progresser rapidement grâce aux conseils personnalisés de ces deux super moniteurs.
Le + : l’école est située sur une des plus belles plages de Bidart, un peu à l’écart certes mais qui vaut vraiment le détour.

  • Se détendre 

Pratiquer le Yoga a la playa

Après une cession de surf rien de mieux que de bien étirer son corps à la fois pour récupérer et dénouer les tensions et pour se préparer à la prochaine étape. En effet, de nombreux sportifs affirment que le yoga leur permet de se préparer aussi bien physiquement que mentalement, de gagner en sérénité et en stabilité. Le combo surf + yoga très à la mode ces dernières années aurait donc une explication toute logique.
Pour profiter au mieux de cette discipline dans un décor de rêve rendez-vous pour un cours sur la plage avec Sophie Regnier qui se fera une joie de vous faire découvrir le Hatha Yoga.

TreeMudra 110815
© Sophie Regnier

Chiller face à l’océan

Le Blue Cargo c’est un peu le Wanderlust du coin, un spot pour chiller face aux vagues les pieds dans le sable. Le soir on s’y régale de tapas élaborés inspiration sud-ouest et dès la nuit tombée, le lieu se transforme en dance floor géant face à l’ocean. On aime beaucoup le Grand Rivage, mais là il faut reconnaître que c’est autre chose tout de même.
Pas étonnant que l’endroit ait vu passer Nicolas Duvauchelle, Vincent Cassel, Frédéric Beigbeder ou Joey Starr entre autres…

  • Se régaler 

TyOuessant

Il a plu toute la journée ? on enfile son ciré et on la joue côte bretonne en allant déguster une galette chez TyOuessant. Surprise avec une pâte pas comme les autres : fine et croustillante avec ce petit je ne sais quoi… un délice. La gérante nous explique qu’il s’agit des céréales présentes dans la recette familiale qu’elle tient de sa grand-mère. Ajoutez à cela un rapport qualité prix top, à ce rythme là on veut bien qu’il pleuve plus souvent (mais pas trop quand même hein).

Elissaldia

La terrasse de cet Hôtel Restaurant ne désemplit pas du matin au soir, déjà c’est un signe. On observe un moment le bal des serveurs qui s’agitent avant de se jeter à l’eau… Bonne pêche ce soir là avec un excellent merlu à la plancha tendre à souhait. L’omelette végétarienne n’est pas mal non plus. En prime les serveurs sont aussi sympathiques qu’ils sont agités. Bref on reviendra.

La palmeraie

Soirée fraîche ? on se réchauffe avec une soupe de poisson servie dans les règles de l’art. Grosse chaleur dans l’après midi ? on savoure une coupe de glace à l’ombre de l’imposant palmier qui trône au milieu de la terrasse de ce Restaurant.
Le + : une partie de la terrasse offre une vue à la fois sur les montagnes et l’océan. Pourquoi choisir quand on peut avoir les deux.

L’Hôtel du Fronton 

En after surf (et après avoir grimpé la côte qui va avec au retour de la plage), on a faim ! Pour continuer sur la vague iodée rien de mieux que les classiques moules frites servies à la terrasse de cet Hôtel idéalement situé si l’on veut suivre une partie de pelote basque en live. Parce que c’est bien aussi de regarder les autres se dépenser.

La Tantina de la playa  

Du sol au plafond, ambiance 100% basque ici entre les costumes marins, le matériel de pêche et tout l’attirail du parfait surfer.
Tout est frais et cuisiné sur place. À tester absolument : les poivrons farcis, la lotte piperade et en dessert le fondant au chocolat à se damner !
Le + : se trouver aux premières loges pour admirer le coucher de soleil sur l’océan, face à un dégradé de ciel rose-orangé et d’une nuée de surfer tardifs s’accrochant aux dernières vagues. Plus romantique tu meurs.

  • Pour prolonger le goût des vacances

On rapporte des saveurs locales

Le samedi matin c’est le jour du marché des produits régionaux sur la place. On en profite pour ramener du jambon de Bayonne, du fromage de brebis, du piment d’Espelette, des jus de pomme bio, des mouchous (sorte de macarons) et évidemment du gâteau basque !

Si on a raté le marché, pas de panique on peut compter sur la boutique Etxe Peio rue de la Madeleine pour trouver tout le meilleur du terroir basque. C’est aussi ici qu’on a déniché LA pâte à tartiner sans gluten et sans huile de palme (attention, la version caramel au beurre salé est addictive). Le bon vieux Nutella a du souci à se faire.

  • Aux alentours de Bidart

Faire une escale aux Caraïbes

Tempête annoncée (comprenez par là annulation des cours de surf, ballades le long des sentiers, yoga a la plage et toutes autres activités en plein air inenvisageables) ? Direction l’Aquarium de Biarritz qui bénéficie d’un nouveau parcours avec un lagon caraïbe de 11 m. Voyage au cœur des récifs coralliens au pays des poissons clown, anémones et autres espèces tropicales…. Dépaysant.

Se mettre en mode yoga avec Lolë

Lolë Biarritz est une « showtique » soit un complexe mêlant espace boutique et atelier de yoga sur place. Situé sur le haut d’une falaise on profite d’une vue plongeante sur l’océan et on fait des emplettes pour ses amies Yogi. Un univers inspirant.

Lole
© Lolë Biarritz

Chiner des jolies choses

En juin dernier ouvrait une nouvelle boutique à Bayonne, Les Jolies chosesqui porte bien son nom. On y trouve une sélection d’articles de créateurs qui changent tous les trois mois ainsi que des ateliers éphémères où l’on se fait joliment tatouer par exemple.
Coup de coeur : les débardeurs Bio à messages de Bertille, les bijoux et pochettes d’April&Me et les sweats illustrés de Narcissik.me.

4 Destinations soleil

La rentrée et son lot de réjouissances -avalanches de mails, baisse des températures, métro aux heures pointes (ou métro tout court)- ont eu raison de votre joli bronzage et de votre moral ? L’arrière saison est une bonne période pour s’échapper avec des prix avantageux proposés par les compagnies. Voici 4 destinations et 4 valises qui riment avec soleil et océan.
Embarquement immédiat pour Lisbonne, Dubrovnik, Santorin ou Bali.

Liberty à Lisbonne 

Liberty

  1. Lunettes de soleil « Prim Lash » Tnemnroda chez Urban Outfitters.
  2. Haut de Bikini « Kate » Bronzette.
  3. Bas de maillot H&M.
  4. Appareil photo à sténopé Paper Cam chez Urban Outfitters.
  5. Valise Liberty XS « Claire Aude » Merci.
  6. Casque « Vogue Liberty » Exklusiv.
  7. Combi-short à fleurs Mango.
  8. Tennis imprimées fleurs Superga.

Coquillages et crustacés à Dubrovnik

coq-et-crustacés

  1. Maillot 2 pièces orné de coquillages « Beauty brique » Hipanema.
  2. Bracelet à breloques nautiques Claire’s.
  3. Maillot 1 pièce « I love my aquarium » chez I love my bikini
  4. Boucles d’oreilles Thomas Sabo.
  5. Combi-short Hoalen.
  6. Lunettes de soleil « Erika velvet » Ray-Ban.
  7. Marinière « Meridame » écru persan Saint James.
  8. Collier Homard Tatty Devine.
  9. Baskets « Imprimé mer » Faguo.
  10. Totebag « Vui + Thon » Les petits frenchies.

Vent marin à Santorin

vent-marin

  1. Capeline Monoprix.
  2. Lunettes de soleil « Fuller noires » Cheap Monday chez Urban Outfitters.
  3. Haut et Bas de maillot « Bardot » New Look.
  4. Boucles d’oreilles et bracelet Thomas Sabo.
  5. Pendentif « Ancre » Thomas Sabo.
  6. Robe « Amiral Régate » Valentine Gauthier.
  7. Espadrilles compensées Kate Spade.
  8. Pull col V Lacoste.
  9. Sac « Marin » Piment de mer sur BrandAlley.

Tropical à Bali 

tropical

  1. Lunettes de soleil Le Bon Marché x See Concept.
  2. Haut de maillot H&M.
  3. Paréo H&M.
  4. Slip on Eram.
  5. Casquette Tru Trussardi.
  6. Maillot 1 pièce asymétrique « Barbara » Karine Lecchi sur L’exception.
  7. Monoï parfumé Annick Goutal au Bon Marché.
  8. Pochette Bensimon.
  9. Sac de sport Faguo.
  10. Maillot 1 pièce Tooshie.
  11. Short 3 Suisses.

Toujours à la recherche du maillot idéal ? Pssst le shopping continue ici.